16 décembre 2008

Y'a les gens qu'on croise dans la rue. Ceux qui s'arrêtent et prennent de notre temps, de l'importance, à qui on donne de l'amour, de l'amitié. Y'a ceux qui nous accompagnent depuis nos premiers souffles et sûrement jusqu'aux derniers. Y'a ceux qui resteront un certain temps, puis continueront sans nous leur route. On ne peut pas retenir les gens dans notre vie, on peut les forcer à en sortir. Parfois à contre coeur dans certaines situations. Parfois par obligation pour s'en sortir.

Y'a les gens avec qui on échange un simple regard dans le train. Un regard qui en dit long. Tellement plus qu'un discours. Y'a les gens avec qui on partagera tout. Pour tout laisser disparaître au détour d'un chemin, un simple virage qui nous enlevera cette complicité temporairement. Mais jamais nos souvenirs. Et quelques jours plus tard nos mains s'uniront de nouveau pour marcher ensemble, rigoler et pleurer.

On remettra tout en question. Qui sont ces gens qui passent discrètement et qui laissent pourtant une trace indélébile? Qui sont ceux qui reviennent nous remplir d'amour et de bonheur grâce au plus grand des hasards. Qu'on aimerait ne jamais avoir perdu tellement ils sont importants. Qui sont ceux qui nous ignorent sous des prétextes ridicules? Qui sont ceux qu'on admirera toujours avec le temps? Et quelle aura été l'importance de ces gens qu'on a déjà oublié?

CIMG1773

On ne peut pas promettre qu'on sera là demain, tout passe tellement vite et change pour un rien, j'veux plus promettre des choses que je ne saurais plus tenir. J'ai le mal de la confiance. Son image a été mise à mal ses derniers temps. J'ai du mal à l'intégrer à mon langage quotidien. Mais je réapprendrais.

Bonne nuit.

Momoiselle.A.

Posté par m0m0iselle à 23:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Y'a les gens qu'on croise dans la rue. Ceux qui

    Je serai là, promis.

    (l)

    Posté par Julien, 17 décembre 2008 à 00:14 | | Répondre
  • Ya de tout partout.. t'as ceux avec qui tu grandis & que tu perds de vue, tu as de ses nouvelles quelques temps plus tard & tu te demande comment on peut avoir pris des chemins si differents? comment on a fait pour en arriver là? tu trouves pas de réponse à tes questions, en effet il y en a pas. C'est justement qu'on a pris des chemins differents parfois trop, on voudrait pouvoir revenir en arrière pour proteger cette personne, l'empêcher de devenir ce qu'elle est. Mais voilà il est trop tard.
    (L)

    Posté par Loly, 17 décembre 2008 à 16:51 | | Répondre
  • je serais tjrs la pour toi t'inquietes !!! meme si tu iras pas forcement vers moi en priorité tu peux compter sur moi !!!!
    bisousssssss

    Posté par jody, 17 décembre 2008 à 21:44 | | Répondre
Nouveau commentaire